Combien de temps un chien peut-il vivre avec une tumeur ?

Les chiens aussi ressentent la douleur ! Les chiens ont un sens aigu de la préservation de soi et n’hésitent pas à se défendre contre les menaces qui pèsent sur leur bien-être. Il en va de même pour le cancer, et c’est pourquoi la plupart des chiens à qui l’on diagnostique la maladie l’acceptent et poursuivent leur vie normale plutôt que de choisir l’euthanasie comme alternative. Les chiens n’aiment pas les procédures médicales invasives et traitent tout avec méfiance. Il est donc crucial de savoir combien de temps un chien peut vivre avec une tumeur. La plupart des animaux de compagnie ne tardent pas à se rendre compte que quelque chose ne va pas lorsqu’un de leurs organes commence à grossir ou à être étrangement lourd. Même les compagnons les plus fidèles commenceront à montrer des signes de mécontentement et d’inconfort lorsqu’ils remarqueront de temps à autre quelque chose d’anormal chez eux.

 

Qu’est-ce que le cancer chez le chien ?

Le cancer est un groupe de maladies dans lesquelles les tissus normaux de l’organisme sont remplacés par des cellules anormales, ce qui donne lieu à des tumeurs. Si le cancer est un terme général utilisé pour décrire une grande variété de maladies, chacune a une cause unique et se distingue par des signes cliniques spécifiques. Il existe deux principaux types de cancer chez le chien : les tumeurs malignes et les tumeurs bénignes. Les tumeurs malignes sont agressives, invasives et généralement malignes (cancéreuses). Elles sont également appelées « cancer ». Les tumeurs bénignes, quant à elles, sont non invasives et généralement bénignes (non cancéreuses). Les tumeurs malignes sont subdivisées en sarcomes, lymphomes et carcinomes. Les sarcomes sont des tumeurs malignes présentes dans les os, les cartilages et les muscles. Il s’agit le plus souvent de tumeurs osseuses malignes. Le lymphome est une tumeur maligne du système lymphatique ou du système immunitaire.

 

Combien de temps un chien peut-il vivre avec une tumeur ?

Le pronostic et le taux de survie des chiens atteints d’une tumeur maligne dépendent du type de tumeur, de la taille de la tumeur, de l’état de santé général du patient et du fait que le cancer est localisé ou s’est étendu. Malgré l’amélioration des soins et des traitements au fil des ans, le pronostic des chiens atteints d’un cancer reste médiocre, puisque seuls 10 à 15 % des chiens survivent plus d’un an après le diagnostic. Au niveau cellulaire, le cancer est une maladie dans laquelle les cellules se développent de manière incontrôlée et deviennent trop nombreuses et/ou de structure trop importante pour fonctionner normalement. Le cancer est généralement causé par une mutation génétique qui interfère avec les mécanismes de contrôle normaux de la cellule. Si les cellules continuent à se développer de cette manière anormale, elles peuvent évincer ou submerger les cellules voisines. Si la tumeur est suffisamment grande, elle peut commencer à interférer avec la circulation des fluides corporels ou causer d’autres dommages à l’organe.

 

Types de tumeurs chez le chien

Tumeurs bénignes – Les tumeurs bénignes sont des tumeurs non cancéreuses qui ne sont pas agressives ou nuisibles à la santé du chien. La plupart des tumeurs bénignes s’auto-régulent et ne nécessitent pas de traitement. Tumeurs malignes – Les tumeurs malignes sont des tumeurs cancéreuses qui sont généralement agressives et invasives. Elles peuvent envahir les organes voisins et se propager à d’autres parties du corps. Il existe deux types de tumeurs malignes : – Les tumeurs conventionnelles : Il s’agit du type le plus courant de tumeur maligne et elles proviennent généralement des cellules du tissu épithélial de l’organisme. – Endocrine : Ces tumeurs proviennent des cellules qui produisent les hormones insuline, thyroïde et parathyroïde. Les tumeurs endocrines sont le type le plus courant de tumeur maligne chez les chiens et les chats et sont généralement bénignes.

 

Pronostic du cancer chez le chien

Le pronostic du cancer chez le chien est déterminé par de nombreux facteurs, notamment le type de cancer, la taille de la tumeur et la propagation éventuelle du cancer. Les chiens atteints de cancers classiques ont une durée de survie moyenne d’environ un an après le diagnostic. Dans environ 10 % des cas, un chien atteint d’un cancer meurt dans le mois qui suit le diagnostic. Environ 10 à 15 % des chiens diagnostiqués avec un cancer survivront pendant un an ou plus. Chez ces chiens à longue durée de vie, le cancer peut récidiver, mais le pronostic reste bon si le cancer est détecté tôt et s’il est localisé (limité à un organe). Environ 5 % des chiens chez qui un cancer a été diagnostiqué mourront dans le mois suivant le diagnostic. Environ la moitié de ces chiens mourront dans le mois suivant en raison de complications liées au cancer. L’autre moitié mourra en quelques semaines en raison du stress lié au diagnostic initial.

 

Signes de problèmes avant que vous ne pensiez que votre chien a un cancer

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un chien peut ressentir de la douleur ou de l’inconfort. Des changements de comportement, comme l’évitement de nombreuses activités ou un halètement excessif, peuvent être des signes de douleur ou d’inconfort. Les chiens de grande taille sont également plus susceptibles de connaître des problèmes de santé et peuvent montrer des signes de douleur avant d’être réellement malades. Si vous remarquez l’un de ces signes, il est bon d’emmener immédiatement votre chien chez le vétérinaire. En cas de douleur, le vétérinaire peut effectuer quelques tests simples pour en déterminer la cause. Il peut également vous recommander d’emmener votre chien chez le vétérinaire pour un examen.

 

Effets à long terme et effets secondaires des soins apportés à un chien malade

Prendre soin d’un chien atteint d’un cancer n’est pas différent de prendre soin de tout autre chien atteint d’une maladie chronique. Vous devrez adapter vos activités quotidiennes, notamment la gestion du temps et l’organisation de votre emploi du temps pour faire de la place aux besoins du chien malade. Selon le type de cancer et le stade de la maladie, votre chien pourra peut-être continuer à travailler ou à courir. Consultez toujours votre vétérinaire avant d’apporter des changements majeurs à l’emploi du temps quotidien de votre chien. La chimiothérapie et la radiothérapie peuvent provoquer des vomissements, de la diarrhée, de l’anorexie et de la faiblesse. Ces effets secondaires devraient disparaître en quelques semaines et ne nécessitent généralement pas de traitement particulier.

 

Résumé

Le pronostic pour un chien atteint dépend de plusieurs facteurs, dont le type de cancer, la taille de la tumeur et la propagation éventuelle du cancer. Certains types de cancer sont extrêmement agressifs, provoquant des symptômes immédiats et une courte espérance de vie. D’autres types sont moins agressifs et provoquent des symptômes similaires à ceux d’autres maladies, mais ils peuvent affecter de manière significative la qualité de vie et la longévité du chien. La meilleure façon de savoir combien de temps un chien peut vivre avec une tumeur est d’en apprendre davantage sur la maladie et sur ce à quoi elle ressemble. Une fois que vous le saurez, vous pourrez prendre la meilleure décision pour votre chien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *